Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Le gouvernement de la république démocratique du Congo va organiser ce 9 décembre 2013  les obsèques de Taby ley, un des pères de Rumba des premières heures.

 

 

 

Image

Déjà dans les années 1956, il va jouer dans l’orchestre de  Joseph Kalé, puis de Dr Nico Wa Mikalay après les années 1965.

En  1970, il va fonder son orchestre et se produira à   l’Olympia de Paris avec ses deux rocherettes et ses deux rochereaux (Pascal et Gaston).

Apres son retour de Paris, il fera le tour de la RDC en se produisant dans les stades et les endroits stratégiques du pays.

Rochereau Taby ley pascal est celui qui a introduit le tambour dans la rumba pour l’innover.

Ministre de culture provincial pour la ville de Kinshasa et député dans la même  circonscription, il ira se présenter   à un concourt de musique au cuba où  il gagnera le meilleur prix devant Céline Dion et Michael Jackson avant sa mort.

Il se fera accompagner par le ministre de la culture  et des arts de son pays pour recevoir ce prix  à  Paris dans les années 2010.

Il a droit à des obsèques dignes de son rang comme le gouvernement  de Mobutu les  avait organisées  à l’honneur de Luambo  Makiadi.

Selon certaines indiscretions, Mobutu avait rencontré son Epouse lors des concerts de Täby ley dans la commune de Kinshasa.

Décédé à  76 ans depuis le 01/12/2013 à  l’hôpital saint Luc de Bruxelles, il sera enterré dignement le 09/12/2013  à  Kinshasa où  la population et les autorités RD Congolaises  viendront  lui rendre les derniers hommages.

Ce qui étonne ce que la plupart de ces vieux musiciens de la première heure meurent sans fortune par rapport a ceux des pays occidentaux faute d’un bon cadre au niveau national .Ils sot souvent victimes de piratage tout azimut alors que l’art  a  un prix.

Que son âme se repose en paix.

Publicités

africannewsagency

Normal

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

 

la conférence d’ict4 agriculture, donc une conférence de la nouvelle technologie de l’information  et communication appliquée à  l’agriculture a été une grande première .Elle est  une réussite pas comme les autre  à Kigali,   à la date précitée ,organisée par 80 personnes, avec un comité de pilotage de 22 personnes, à  l’hôtel prestigieux de Serena et financée par la cta,une commission de l’union européenne sur l’agriculture et plusieurs autres partenaires bilatéraux et multilateraux.Plus des 400 personnes y ont été invitées venant de tous les continents et ayant installés leurs stands d’exposition dans les couloirs des deux salles de la conférence occupées    à la fois par des participants et à  la fin de compte, chacun devrait tirer les leçons de bonnes pratiques à appliquer  ou  pour les appliquer  chez lui.

 

View original post 437 mots de plus

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

 

la conférence d’ict4 agriculture, donc une conférence de la nouvelle technologie de l’information  et communication appliquée à  l’agriculture a été une grande première .Elle est  une réussite pas comme les autre  à Kigali,   à la date précitée ,organisée par 80 personnes, avec un comité de pilotage de 22 personnes, à  l’hôtel prestigieux de Serena et financée par la cta,une commission de l’union européenne sur l’agriculture et plusieurs autres partenaires bilatéraux et multilateraux.Plus des 400 personnes y ont été invitées venant de tous les continents et ayant installés leurs stands d’exposition dans les couloirs des deux salles de la conférence occupées    à la fois par des participants et à  la fin de compte, chacun devrait tirer les leçons de bonnes pratiques à appliquer  ou  pour les appliquer  chez lui.

 

 

Image

Cette conférence tant attendue et dont beaucoup de participants avaient pris leurs inscriptions par le moyen de  l’internet a été  officiellement ouverte par le directeur de CTA d’origine éthiopienne Monsieur  Michael Hailu, le Ministre de la jeunesse et ict du Rwanda, son excellence Jean Philibert Nsegimana et le Ministre Dr Agnès Kalibata de l’agriculture, ministre de son Etat.

Apres la mise au point sur le programme, les délégués des pays participants ont commencé à défiler exposant chacun les bonnes pratiques retenues chez eux.la  gestion des données informatiques de SNV Rwanda  avait retenu l’attention d’africannewsagency à  l’aide d’un logiciel Model b. Ce logiciel  aide à remonter les données au niveau des syndicats des villages coopératifs les mettant en liaison avec  la centrale nationale de SNV Rwanda gérant  les données sur un écran géant ou tableau de bord.

Le Rwanda a acquis des antennes méteorologiques flambants neufs indiquant chaque jour et par préfecture  la quantité d’eau appelée à pleuvoir ainsi que  les fluctuations météorologiques quotidiennes y relatives. Il a mis sur pieds au niveau du building télécom un secteur privé ou chambre des fermiers et agriculteurs du Rwanda ayant deux catégories des membres : les membres ordinaires et les experts ou mentors.

La Commission ou centre sur la gestion de l’information agricole récolte des données, les compile et les analyse et les traite. Une carte sur les études de la qualité du sol ou pédologique  a déjà été produite. Actuellement avec le Professeur Mambani, le Rwanda est devenu producteur du riz de qualité acheté dans la sous region.Les  engrais NPK et Urée sont disponibilisees  au niveau du ministère de l’agriculture basés sur  la formule suivante : 13 kg de mais+50 kg NPK+25 kg d’urée=26625 frw.

Daniel Stern venant de l’Ouganda et travaillant avec trois organisations : mobile Monday ,connect et hivecollab  a exposé à la salle de conférence de la commission sur l’information agricole se trouvant contiguë au Ministère de l’agriculture, à Kacyiru la manière dont il travaille en ouganda.Il nous a fait une démonstration d’un petit appareil qui joue le même rôle que les antennes méteorologiques géants du Rwanda   mais miniaturisées en Ouganda   pour déterminer le climat de la journée et dégager le bulletin météorologique.

Plusieurs organisations : de l’ouganda.de l’Ethiopie, du kenya, de la Tanzanie ainsi que des journalistes talentueux de la RDC, du cameroun, du rwanda, de l’Ouganda et du Kenya y ont été primés.

Saidi asenge jean marie,               

Editeur d’africannewsagency,

Correspondant de Rwanda News Agency,

Juba,tel :+211954632422,

Email :bolimosisa@yahoo.com

www.https://africannewsagency.wordpress.com

La page : saidiasengejeanmrie.rfi.fr

http://www.africanfoundation.wordpress.com

Soudan du sud

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

la conférence d’ict4 agriculture, donc une conférence de la nouvelle technologie de l’information communication appliquée à  l’agriculture a été une grande première .Elle est  une réussite pas comme les   à Kigali,   à la date précitée ,organisée par 80 personnes, avec un comité de pilotage de 22 personnes, à  l’hôtel prestigieux de Serena et financée par la cta,une commission de l’union européenne sur l’agriculture et plusieurs autres partenaires bilatéraux et multilateraux.Plus des 400 personnes y ont été invitées venant de tous les continents et ayant installés leurs stands d’exposition dans les couloirs des deux salles de la conférence occupées    à la fois par des participants et à  la fin de compte, chacun devrait tirer les leçons de bonnes pratiques à appliquer  ou  pour les appliquer  chez lui.

 

 

 Image

 

Cette conférence tant attendue et dont beaucoup de participants avaient pris leurs inscriptions par le moyen de  l’internet a été  officiellement ouverte par le directeur de CTA d’origine éthiopienne Monsieur  Michael Hailu, le Ministre de la jeunesse et ict du Rwanda, son excellence Jean Philibert Nsegimana et le Ministre Dr Agnès Kalibata de l’agriculture, ministre de son Etat.

Apres la mise au point sur le programme, les délégués des pays participants ont commencé à défiler exposant chacun les bonnes pratiques retenues chez lui.la  gestion des données informatiques de SNV Rwanda  avait retenu l’attention d’africannewsagency à  l’aide d’un logiciel Model b. Ce logiciel  aide à remonter les données au niveau des syndicats des villages coopératifs les mettant en liaison avec  la centrale nationale de SNV Rwanda gérant  les données sur un écran géant ou tableau de bord.

Le Rwanda a acquis des antennes métrologiques flambants neufs indiquant chaque jour et par préfecture  la quantité d’eau appelée à pleuvoir ainsi que  les fluctuations météorologiques quotidiennes y relatives. Il a mis sur pieds au niveau du building télécom un secteur privé ou chambre des fermiers et agriculteurs du Rwanda ayant deux catégories des membres : les membres ordinaires et les experts ou mentors.

La Commission ou centre sur la gestion de l’information agricole récolte des données, les compile et les analyse et les traite. Une carte sur les études de la qualité du sol ou pédologique  a déjà été produite. Actuellement avec le Professeur Mambani, le Rwanda est devenu producteur du riz de qualité acheté dans la sous region.Les  engrais NPK et Urée sont disponibilisees  au niveau du ministère de l’agriculture basés sur  la formule suivante : 13 kg de mais+50 kg NPK+25 kg d’urée=26625 frw.

Daniel Stern venant de l’Ouganda et travaillant avec trois organisations : mobile Monday ,connect et hivecollab  a exposé à la salle de conférence de la commission sur l’information agricole se trouvant contiguë au Ministère de l’agriculture, à Kacyiru la manière dont il travaille en ouganda.Il nous a fait une démonstration d’un petit appareil qui joue le même rôle que les antennes métrologiques géants du Rwanda   mais miniaturisées en Ouganda   pour déterminer le climat de la journée et dégager le bulletin météorologique.

Plusieurs organisations : de l’ouganda.de l’Ethiopie, du kenya, de la Tanzanie ainsi que des journalistes talentueux de la RDC, du cameroun, du rwanda, de l’Ouganda et du Kenya y ont été primés.

Saidi asenge jean marie,               

Editeur d’africannewsagency,

Correspondant de Rwanda News Agency,

Juba,tel :+211954632422,

Email :bolimosisa@yahoo.com

www.https://africannewsagency.wordpress.com

La page : saidiasengejeanmrie.rfi.fr

http://www.africanfoundation.wordpress.com

Soudan du sud

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Le Journal numérique : africannewsagency a interviewé  vendredi 18 /10/ 2013 son excellence  Roger Lumbala, Candidat  à  la Présidence de la République  Démocratique du Congo pour les élections de 2016  , Président du RCD National et Vice-président aux pourparlers de Kampala pour le compte du M23.Cette interview a duré pendant 10 minutes, de 15h 40 à  15h 50,par la voie téléphonique à  Kampala à   partir de Juba.  Selon les bruits entretenus ça   et là dans la région des grands lacs, la guerre serait prête   à  recommencer  dans le territoire de Rutshuru.Il paraitrait  qu’il y ait une mésentente sur l’amnistie à accorder  à  105 personnalités du M23 /1700 personnes. Roger Lumbala, ancien Ministre du commerce extérieur de son Etat, la RDC a répondu à  quatre questions clés de notre comité de redaction.Appreciez toute la quintessence et l’économie s’y trouvant dans cette interview exclusive pouvant éclairer  votre  lanterne.

 

Image

 

Question 1 : Il parait que vous êtes en difficultés pour arriver à  un accord à  cause de l’Amnesty que vous demander devant bénéficier aux officiers gradés et aux militaires du M23 pour leur intégration  à l’armée nationale ?Est ce vrai ou faux ?

Reponse1 : Les gradés et les soldats subalternes sont tous des citoyens RD Congolais qui doivent intégrer l’armée Nationale Congolaise. Il n’y a aucun inconvénient pour eux de servir leur nation. Nous sommes entrain de travailler là  dessus  pour que cet accord soit possible.

Question 2 : Les refugiés que vous aviez reçus  à  bunagana viennent d’où ? Est ce qu’ils sont entrain d’être formés pour intégrer  l’armée révolutionnaire du Congo, arc en sigle, branchée armée du M23 ?

Reponse2 : Les Congolais qui sont revenus à bunangana rentrent dans leur pays d’origine. Ils ont été chassés de la Tanzanie avec tous les autres refugiés Burundais et Rwandais. Nous ne devons pas les interdire de séjourner  chez eux. Nous ne pouvons pas former des familles comme des soldats qui reviennent et c’est  en famille  qu’ils  doivent vivre.

 

Question3 :Est-ce que le général Makenga  a-t-il de bons rapports avec le Président Kagamé. De quelle Nature ?

Reponse3 : Le général Makenga a été Colonel dans la fardc et il a  d’excellents rapports avec le Président Paul Kagamé. Ce sont des rapports de deux hommes  qui se respectent. Le Président Kagamé a beaucoup fait pour la RDC pour aider que la paix s’installe dans ce pays. Nous devons être reconnaissants pour tout ce qu’il a fait pour nous depuis l’Afdl, le RCD. Le CNDP et actuellement le M23 pour que la paix  s’installe définitivement.

Question4 :Il parait que le M23 a le vent en poupe après que Le Président Museveni ait fait son son rapport au conseil de sécurité et son discours du haut de la tribune des nations unies en faveur du M23 pour vous donner du souffle aux pourparlers de Kampala ?Qu’est ce que vous en pensez ?

Reponse4 : Nous n’avions pas attendu le discours de Museveni du haut de la tribune des Nations unies pour commencer ce que nous sommes entrain de faire. Le Président Museveni  est une  grande figure politique que nous devons respecter. C’est une personnalité neutre. Il est entrain de tout faire pour que ces pourparlers de Kampala aboutissent.

Question5 : y aura-t-il une reprise des  combats faute d’un accord à Kampala ?

Reponse5 : Il n’y aura plus des combats et nous sommes condamnées à  nous attendre.

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

 Depuis le 22 mars,jours de la reprise de guerre cassant l’accord de Libreville jusqu’à la  fuite du Président Bozize,Djetodia a gagné   sur la tactique sur terrain. Mais depuis qu’il est au pouvoir, il se degage de sa part une incapacité notoire à  diriger.la France n’aimerait plus  à  refaire le Mali 2 en centrafrique,une opération très conteuse en logistique et en ressources humaines. Dans l’entretemps, il y a pas de paiement des fonctionnaires et des militaires, Une désorganisation d’administration dans des Prefectures.Chacun fait ce qui lui semble bon.Que faire ?

 

Image

 

Situation générale

 Des Bruits des bottes. Une tentative avortée  par le General Miskine qui s’était allié  à  l’ancien Ministre de Tchangaye 1 au nom D’abaka Sabone le 28 mai 2013.

Vendredi 5 juillet 2013, un y a des bruits qui se répand comme quoi Bouar est tombée entre les  mains  des anciens éléments de Bozize et les militaires transfuges de l’ancienne armée de Bozize ne veulent plus suivre les ordres de Bangui.Djetodia dépêche un de ses généraux au nom D’Abdel Kader qui rassemble des militaires dans le camp leclerc.Apres troupe en revue, un discours moraliste  pour les  endormir .Tout revient en ordre.

Le 8 au 9  septembre  2013, la ville de Bossangoa est attaquée par des éléments de Bozize dont certains dignitaires de l’ancien Régime vont la  réclamer. Les éléments de bozize vont s’en prendre à   des musulmans comme la seleka arrivée un jour après va s’en prendre à des chretiens.Le pillage et les tueries sauvage suivront jusqu’à ce que la ville va se diviser en deux.400 militaires de la seleka vont disparaitre dans la ville mystérieuse de Bossangoa.

Vers le début du mois d’octobre, ca  sera le tour de Bambari puis Bangassou où 12 personnes étaient mortes tuées par des brutaux militaires de la seleka contre les milices d’autodéfense.

Vendredi 11 octobre 2013, affrontements entre La seleka et les milices d’auto defense.Solde :6 morts.

 

Les détails sur les conséquences humanitaires actuelles, previsibles, sanitaires et sécuritaires.

Selon les sources onusiennes, 270.000 personnes ont quitté le pays depuis le début de cette hostilité opposant les hommes de bozize à des éléments de la seleka.

L’action contre la faim et les médecins sans frontières sont les deux organisations qui sont présentes sur terrain. Selon le discours de François Hollande pendant la fête de l’alliance Franco-allemande de 2013 ,  60. 000 enfants sont entrain de mourir de faim et 300 000 adultes souffrent de la mal nutrition.

Les Fonctionnaires de l’état  et les militaires ne sont pas payés  depuis 6 mois et les voies de communication ne sont pas entretenues.au moins 1/3 de la population locale a besoin de l’aide selon les Nations unies.

Les jeunes des quartiers s’organisent en auto-défense pour assurer leur propre sécurité et celle de leurs  parents.

Postures et rapports  entre les acteurs (seleka, groupes d’auto-défense et les éléments  des forces de Bozize

Ces rapports ont donné le résultat suivant : Bossangoa, bossemtele et Boucca sont contrôlées par les éléments  de bozize alors que les forces d’auto-défense sécurisent leurs entités .Il n’y a que 5 jeeps pour 2000 policiers et gendarmes.Dernierement, dans les préfectures du Nord ouest dernierement,il y a eu 50 morts dans une fusillade de la seleka contre les anti-balaka .Les Policiers et Les gendarmes étaient obligés de battre  en retraite.

 

Etat de lieux entre les communautés confessionnelles instrumentalisés dans le but d’alimenter des tensions et les réalités de ces tensions.

Les tensions ont commencé à Naitre  à  partir du Président Djetodia lui-même de vouloir bâtir une république islamique en clamant ceci haut et fort depuis son  maquis dans le parc de Ndele. C‘est ainsi, il a noué des contacts  avec Darfour, le Tchad et le soudan de Béchir Pour accéder aujourd’hui au pouvoir.

Aujourd’hui, ce pays est livré  à  tous les Djiahadistes qui ont échoué au Mali, les bokos arams  du nigeria, les milices musulmans du Darfour et les militaires musulmans du Tchad remarqués  par une absence totale de maitrise de la langue francaise, en dehors de tchadiens et Maliens selon nos contacts et divers témoignages recoupés.

Dès   la prise du pouvoir le 24 mars,Djetodia est allé  visiter les musulmans à  la mosquée  de PK 5 de Bangui pour les remercier de leurs appuis. Selon l’un de nos Contacts, l’un de ses amis devenu milice de seleka lui amenait ces biens pillés  pour qu’il les achète moins chers. Ce qu’il a du refuser.

Ce Garçon fait parti de ceux qui se sont emportés  contre le quartier de Fatima pour le saccager.

Il y a à    peu près 3 semaines, fin septembre, les chrétiens des quartiers Fatima où  se trouvent l’Eglise catholique et  Bimbo où  se trouvent des chrétiens des églises du réveil, allant jusqu’au pk 92 sur la route de Mbaïki, ont pourchassé  des musulmans qui sont allés se refugier à  l’ambassade du Tchad tout près de l’Eglise apostolique du PK 4.

Dans les attaquent de Bossangoa, les milices de François Bozize étaient les premiers à  tuer  les musulmans dans la ville le 8  octobre en représailles de ce qu’ils avaient subis précédemment  par la seleka et la seleka en arrivant le 9 octobre a rendu la monnaie en s’attaquant à  des chrétiens avant la médiation de l’archevêque de Bangui <<Nzampa ahinga>>.

Les anti-balaka ou les forces d’auto-défense ne veulent plus rien savoir de la seleka et des musulmans qu’ils considèrent actuellement comme des ennemis jurés à  travers tout le pays. A ce rythme, le pays des chrétiens  à  l’est-sud du pays.

  se trouve Francois Bozize pour le moment ?

A cette question, beaucoup de proches de FB refusent refusent de répondre en disant qu’elle est tendancieuse. Il y a un qui m’a dit : on ne pouvait pas savoir la ou était le General De gaule pendant la deuxième guerre mondiale, s’il était  à Londres ou  à  Brazzaville , à   paris, voir a new- York..

Dans l’entretemps la situation continue à pourrir sur terrain

Normal
0

false
false
false

EN-US
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
mso-para-margin-top:0in;
mso-para-margin-right:0in;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0in;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Depuis le 22 mars, jours de la reprise de guerre cassant l’accord de Libreville jusqu’à la  fuite du Président Bozize,Djetodia a gagner sur la tactique sur terrain. Mais depuis qu’il est au pouvoir, il se dégage de sa part une incapacité notoire  de  diriger.la France n’aimerait plus refaire le Mali2  en centrafrique, une opération tres conteuse en logistique et en ressources humaines. Dans l’entretemps, il y a pas paiement des salaires des  fonctionnaires et des militaires, Une désorganisation d’administration dans des Prefectures.Chacun fait ce qui lui semble bon. Que faire ?

 

 

 

 

Image

 

Situation générale

 Des Bruits des bottes. Une tentative avortée  par le General Miskine qui s’était allié a l’ancien Ministre de Tchangaye 1 au nom D’abaka Sabone le 28 mai 2013.

Vendredi 5 juillet 2013, un y a des bruits qui se répand comme quoi Bouar est tombée entre les  mains  des anciens éléments de Bozize et les militaires transfuges de l’ancienne armée de Bozize ne veulent plus suivre les ordres de Bangui.Djetodia dépêche un de ses généraux au nom D’Abdel Kader qui rassemble des militaires dans le camp leclerc.Apres troupe en revue, un discours moralistes pour les  endormir .Tout revient en ordre.

Le 8 au 9  septembre  2013, la ville de Bossangoa est attaquée par des éléments de Bozize dont certains dignitaires de l’ancien Régime vont la  réclamer. Les éléments de bozize vont s’en prendre a des musulmans comme la seleka arrivée un jour après va s’éprendre à des chretiens.Le pillage et les tueries sauvage suivront jusqu’à ce que la ville va se diviser en deux.400 militaires de la seleka vont disparaitre dans la ville mystérieuse de Bossangoa.

Vers le début du mois d’octobre, ca  sera le tour de Bambari puis Bangassou où 12 personnes étaient mortes tuées par des brutaux militaires de la seleka contre les milices d’autodéfense.

Vendredi 11 octobre 2013, affrontements entre La seleka et les milices d’auto defense.Solde :6 morts.

 

Les détails sur les conséquences humanitaires actuelles, previsibles, sanitaires et sécuritaires.

Selon les sources onusiennes, 270.000 personnes ont quitté le pays depuis le début de cette hostilité opposant les hommes de bozize à des éléments de la seleka.

L’action contre la faim et les médecins sans frontières sont les deux organisations qui sont présentes sur terrain. Selon le discours de François Hollande pendant la fête de l’alliance Franco-allemande de 2013 ,  60. 000 enfants sont entrain de mourir de faim et 300 000 adultes souffrent de la mal nutrition.

Les Fonctionnaires de l’état  et les militaires ne sont pas payés  depuis 6 mois et les voies de communication ne sont pas entretenues.au moins 1/3 de la population locale a besoin de l’aide selon les Nations unies.

Les jeunes des quartiers s’organisent en auto-défense pour assurer leur propre sécurité et celle de leurs  parents.

Postures et rapports  entre les acteurs (seleka, groupes d’auto-défense et les éléments  des forces de Bozize

Ces rapports ont donné le résultat suivant : Bossangoa, bossemtele et Boucca sont contrôlées par les éléments  de bozize alors que les forces d’auto-défense sécurisent leurs entités .Il n’y a que 5 jeeps pour 2000 policiers et gendarmes.Dernierement, dans les préfectures du Nord ouest dernierement,il y a eu 50 morts dans une fusillade de la seleka contre les anti-balaka .Les Policiers et Les gendarmes étaient obligés de battre  en retraite.

 

Etat de lieux entre les communautés confessionnelles instrumentalisés dans le but d’alimenter des tensions et les réalités de ces tensions.

Les tensions ont commencé à Naitre  à  partir du Président Djetodia lui-même de vouloir bâtir une république islamique en clamant ceci haut et fort depuis son  maquis dans le parc de Ndele. C‘est ainsi, il a noué des contacts  avec Darfour, le Tchad et le soudan de Béchir Pour accéder aujourd’hui au pouvoir.

Aujourd’hui, ce pays est livré  à  tous les Djiahadistes qui ont échoué au Mali, les bokos arams  du nigeria, les milices musulmans du Darfour et les militaires musulmans du Tchad remarqués  par une absence totale de maitrise de la langue francaise, en dehors de tchadiens et Maliens selon nos contacts et divers témoignages recoupés.

Dès   la prise du pouvoir le 24 mars,Djetodia est allé  visiter les musulmans à  la mosquée  de PK 5 de Bangui pour les remercier de leurs appuis. Selon l’un de nos Contacts, l’un de ses amis devenu milice de seleka lui amenait ces biens pillés  pour qu’il les achète moins chers. Ce qu’il a du refuser.

Ce Garçon fait parti de ceux qui se sont emportés  contre le quartier de Fatima pour le saccager.

Il y a à    peu près 3 semaines, fin septembre, les chrétiens des quartiers Fatima où  se trouvent l’Eglise catholique et  Bimbo où  se trouvent des chrétiens des églises du réveil, allant jusqu’au pk 92 sur la route de Mbaïki, ont pourchassé  des musulmans qui sont allés se refugier à  l’ambassade du Tchad tout près de l’Eglise apostolique du PK 4.

Dans les attaquent de Bossangoa, les milices de François Bozize étaient les premiers à  tuer  les musulmans dans la ville le 8  octobre en représailles de ce qu’ils avaient subis précédemment  par la seleka et la seleka en arrivant le 9 octobre a rendu la monnaie en s’attaquant à  des chrétiens avant la médiation de l’archevêque de Bangui <<Nzampa ahinga>>.

Les anti-balaka ou les forces d’auto-défense ne veulent plus rien savoir de la seleka et des musulmans qu’ils considèrent actuellement comme des ennemis jurés à  travers tout le pays. A ce rythme, le pays risque de se diviser en deux : le nord ouest pour les musulmans et des chrétiens dans certaines oasis et des chrétiens  à  l’est-sud du pays.